dimanche 16 novembre 2014

"My fair lady", George Cukor, 1964

"
"My fair lady" est un film musical américain de George Cukor datant de 1964. Ce film a reçu de nombreuses récomprenses.

Un mot sur le réalisateur:




George Gukor est un réalisateur américain né en 1899 et mort en 1983. Pour « my fair lady » il a reçu l’oscar du meilleur réalisateur. 

L'origine du film:
Avant d'être un film, "My fair lady" est une pièce de théâtre portant le nom de Pygmalion, un pygmalion étant un maitre qui conseille et façonne une autre personne afin d'en faire un être parfait. Cette pièce datant de 1914 a été écrite par Georg Bernard Shaw. Le film reprend la même histoire que cette pièce.


En 1956, la pièce de Shaw est adaptée en comédie musicale à Brodway, c'est là qu'elle prend le nom de "my fair lady". La comédie musicale rencontre alors beaucoup de succès. 

Le film:

Londres du 20ème siècle, à la sortie d'un théâtre, Eliza Doolittle, une jeune fleuriste de classe moyenne rencontre le renommé professeur de phonétique M. Higging et son ami le colonel Pickering. Le professeur se moque de l'anglais primaire de la jeune femme et se vante de pouvoir faire d'elle une duchesse. Le colonel met alors son ami au défit de faire passer Eliza pour une duchesse au bal de la cours ayant lieux 6 mois après. Il accepte le défi et offre gratuitement à la fleuriste un toit et des leçons, en échange, elle devra se soumettre à toute les expérimentations du professeur sur son élève sans contester. Entre temps, le père d'Eliza, qui vie aussi dans la rue et ne s'occupait pas de sa fille vient demander de l'argent en compensation de la "perte" de sa fille. 

Les résultats des cours se montrent peut fructueux, et Eliza commence à perdre espoir. Pourtant, le professeur continue de persévérer, et un soir à 4h du matin le miracle se produit, Eliza arrive à prononcer le fourche langue "The rain in Spain stays mainly in the plain" sans une faute. C'est aussi à ce moment qu'elle se rend compte qu'elle tombe amoureuse de son professeur.
Ce dernier voulant tester Eliza la fait assister à une course de chevaux. Elle fait la connaissance de la mère de Higgings. Cependant, Eliza choque la noblesse après avoir laché un juron, sauf un certain Freddy, noble ruiné, qui tombe fou amoureux d'elle. 
Après encore beaucoup de travail, Eliza est ammené au bal. Son langage est tellement parfait qu'on la prend pour une princesse Hongroise, au comble de l'amusement de Higgings et Pickering. Fou de joie, ces derniers se félicitent, sans se soucier du sort d'Eliza qui, blessé, se réfugie chez la mère du professeur. Ce dernier va tenter de la convaincre de revenir chez lui...



Pygmalion et Galatée:

C'est un tableau de Jean-Léon Gérôme, qui date de 1890, et qui est aujourd'hui exposé à New York. Il représente une légende, celle de Pygmalion et Galatée.
Dans la Grèce antique, sur l'île de Chypre, Pygmalion, un sculpteur, est révolté de voir des femmes (prostituées) vendre leurs corps, et décide de rester célibataire. Pourtant, il tombe follement amoureux d'une statue qu'il a sculpté de ses mains, et supplie la déesse Aphrodite de lui donné la vie, ce qu'elle fit.




Mon avis:

Je trouve ce film vraiment très beau. J'avais été voir la comédie musicale à l'opéra théâtre de Metz, et ça ne m'avait pas plus passionné, mais lorsque j'ai vu Audrey Hepburn joué Eliza, j'ai adoré l'histoire. Elle nous pose des questions sur la société de cette époque, et les différences entre les classes sociales. Les chansons sont belles et la mise en scène est drôle, mais à la foie émouvante. J'ai passé un excellent moment à regarder ce film.



8 commentaires: